Cape Breton's Magazine

> Issue 31 > Inside Front cover - Walter Dugas & His Fence, Arichat Ouest

Inside Front cover - Walter Dugas & His Fence, Arichat Ouest

Published by Ronald Caplan on 1982/6/1 (651 reads)
 

Walter Dugas & His Fence, Arichat Ouest L'idee de la cloture c'etait que j'en avals vu des vieilles. Mon vieux grand-pere en av? ait une et plusieurs d'autres comme lui. Ca finit que la derniere qui a existe, a exis? ts peut-etre trois ans passes et puis eile a ete defaite et brulee. Puis moi, je dis- ais que j'aimerais en faire pour dire que je suis le dernier a Arichat Ouest qu'a fait une de ces clotures-la. Et puis, je n'etais pas permis de travailler pesant. J'allais dans le bois et je coupais ces pe- tits bois ronds-la, qu'etaient peut-etre trois pieds et demi de long, quatre pieds, puis je les coupais quarante par coup et je les amarrais. Un homme passait avec son tracteur et je les jetais sur son voyage et il me les apportait. J'ai fini par tresser la bouchure. C'en a pris 1740 pour faire la bouchure du petit jardinage que j'ai la. (Qui est-ce qui vous a appris a la tresser?) Personne m'a appris comment la tresser. J'avals vu du monde qui reparait ces bou- chures-la quand ils les avaient, les vieux. Je les avals regarder faire, comment-ce qu'ils faisaient et puis j'ai fait la meme chose. II y avait trois lisses: une en haut, une au milieu et une en bas. On passait un de ces petits bois-la sur le bord de la lisse d'en bas, ensuite sur le bord d'en dedans de la lisse du milieu a revenir sur le bord d'en dehors de la lisse d'en haut. On faisait a rebours avec la prochaine, puis a rebours avec la prochaine jusqu'a temps qu'on etait au bout de faire le tour. On avait des lisses de seize, dix-sept pieds, puis des poteaux de plantes a tous les seize, dix- sept pieds. Les lisses sont clouees sur les poteaux mais les petits bois tresses ne sont pas clouds. Et puis on continuait. II y a peut-etre--on appellait ca des pages-- il y a peut-etre trois, six, huit, dix pa? ges a faire le tour du petit jardin que j'ai, que je plante, un petit jardinage d'ete. (Qu'est-ce que c'est une "page"?) Une page c'est une section, disons de seize a dix- huit pieds. Ca depend comment-ce que les lisses ont ete coupees longues, et les pi? quets. On attache les lisses d'un piquet a 1'autre, les trois lisses, le premier. Et, ensuite on tresse. On appelle ca des gaules nous autres mais je crois que les vieux ap- pellaient ca des clisses. On tresse les clisses d'une page puis quand celle-la est finie on fait une autre trois lisses et on continue jusqu'a ce qu'on fini de faire le tour. FRENCH CONCLUDES AND ENGLISH TRANSLATION BEGINS ON PAGE 68
Cape Breton's Magazine
  View this article in PDF format Print article



Adobe Acrobat Reader is required to the PDF version of this content. Click here to download and install the Acrobat plugin
Acrobat Reader Download