Cape Breton's Magazine

> Issue 9 > Page 26 - 3 Acadians on Ice

Page 26 - 3 Acadians on Ice

Published by Ronald Caplan on 1974/10/1 (2986 reads)
 

3 Acadians on the Ice, continued from the back cover stait pas grandes choses a manger dans nos poches, et le soir nous mangions tout ce qui restait, II ita.it a peu pres huit heures du soir et nous pensions qu'on 'tait environ deux milles de la terre ferme. Comrae nous 'tions a observer les glaces nous apercumes' que la bain de glace qu'il y avait pr's de la terre ferme etait d'caper et venait boucher I'ouvefture de I'eau ce qui nous donnait une chance de debarquer sur les glaces qui avaient bouche I'ouverture, Alors nous avons continue notre chemin vers la terre mais quand nous sorames arriv' a'l'ouverture de I'eau qui separait le terre avec les glaces, nous jugions que nous etions environ trois quarts de mille de la terre ferme, Avant cela la temperature etait favorable et alors nous avons coraraence' a crier de toutes nos forces pour voir si personne ne viendrait pas a notre secours. Nous en- tendions I''cho de nos voix repeter dans les montagnes mais pas de reponse humaine. Nous arr'tames la a peu pres un quart d'heure a attendre si quelque-uns viendraient a notre secours, .'res tout le travail qu'on avait fait, on coramencait a avoir faim et on aurait bien voulu 'tre dans ses families pour prendre un bon souper. Comme on ne pouvait pas attendre de secours, on a decid' de faire du travail pour nous autres memes. On a prit a marcher sur I'est en pensant qu'on trouverait peut- 'tre des pointes de glaces qui approcheraient la terre, Quand on arrivait a ces pointes, de temps en temps on arretait puis on criait pour essayer de se faire en? tendre mais sans sucp''s. La nuit etait obscure, point d'etoiles ni de lune, le'temps 6tant tres couvert, A partir de la pointe du Ouest a la pointe de I'est (Enragee) de I'ile de Cheticamp nous avions cherche tous les moyens pour pouvoir trouver une pointe de glace qui aurait pu allonger au bordage de terre. Nous n'osions pas nous exposi trop craignant de tomber dans des mauvais trous et pas pouvoir nous sauver la vie si possible. Arrive a la pointe Enragee, nous. arrStames et on coramenca encore a crieiT pour voir si il y avait pas de moyens de trouver de 1'assistance. On jugeait qu'il etait a peu pres minuit, Comme on 'tait a consulter quoi faire, le vent s'ele- va de I'est avec une temp'te de neige, Alors nous fumes oblige de marcher un peu plus au large pour retrouver les glaces salides et nous trouvames une haie de glaces qui nous donnait un abri en attendant que le jour vint, Quand le jour commenca a se faire, la tempete de neige commenca a apaiser et la tem? perature devient plus douce. Nous commenc'es a marcher vers I'est sans aucun espoir de remettre le pied sur la terre. Nous avons raarche a peu pres sept milles sur I'est jusqu'au Cap Rouge, village'de p'eche habite par des Acadiens comme nous. Nous pen? sions comme c'etaient des pecheurs, qu'on pourrait peut-'tre avoir du secours car ils avaient des canots. On etait environ un mille et demi au large de la terre. On s'est dit les uns aux autres qu'oii allait mettre des enseignes pour qu'ils puissent nous voir, Alors nous avons laisse nos gilets pour les pendre au bout de nos batons pour qu'ils puissent nous apercevoir plus facilement, lis nous ont bien apercut mais le vent etait beaucoup fort et ils n'ont pas voulu risquer leurs vies pour les no- SYDNEY SHIP SUPPLY Sydney and Port Hawkesbury INTEGRITY Being true to yourself - having integrity means more than just not pretending to be someone else. It means being completely true to what is inside of you. To what you know is right. It means doing what you feel you must do regardless of the immediate cost or sacrifice. It means making decisions for yourself and your family, and your entire life based on what is proper, not on what is exped? ient. It means at all time to be honourable and to behave decently and given in a very practical sense it pays, for without integrity no person is complete and without it no book, no play, nothing writ-- ten, nothing done by man has any real vali?? 36 years as Ship Chandlers
Cape Breton's Magazine
  View this article in PDF format Print article



Adobe Acrobat Reader is required to the PDF version of this content. Click here to download and install the Acrobat plugin
Acrobat Reader Download