Cape Breton's Magazine

> Issue 2 > Page 10 - How to Card and Spin (A Talk with Sophie Deveau)

Page 10 - How to Card and Spin (A Talk with Sophie Deveau)

Published by Ronald Caplan on 1973/1/1 (1634 reads)
 

(12) (13) A Talk with Sophie Deveau How old were vou when you learned to card and spin? J'ai commence j'e'tais pas tres jeune. Je pense pas que j'avais plus que treize ou quatorze ans.J'avait de la misere du com? mencement. Mais a force d'essayer j'ai'venu a apprendre. C'est raaman qui m'a montre. Des fois eile me grondait. Je ne faisais pas bien. J'essayais tout le temps. Did all the voun' girls learn how? Oh bien sur fallait qu'elles apprirent fal? lait qu'elles firent cet ouvrage la abso- lument pour faire leur linge. Plus souvent c'etait dans 1'hiver, ,d's I'automne, dans 1'hiver, parce que I'ete on travaillait dehors, dans les jardins, lis faisaient des fouleries des fois. Les grandes families preniont beaucoup de laine. Les se rlunissiont, ils importiont leur rouet et filiont ensemble. lis chan- taient. lis avaient un "party" avec ca. lis faisaient de I'etoffe pour faire des . pantalons aux enfants. Puis fallait retre- cir I'etoffe pour qu' eile fut plus e'pais- se. lis la mettaient a tremper dans I'eau avec de savon puis la ils avaient une veque, puis_ils ponaient g'a sur les tables comme 'a puis la ils chantaient, pour fou? ler I'etoffe* (Ja c'etait Une Fouleriel Cape Breton's Magazine/lO Ce rouet a plus de 100 ans. Ce rouet a plus de 100 ans. Cet homme qui I'a fait, je ne I'ai pas vu, mais maman m'a dit qu'il etait all' dans le bois et qu'il avait coupe un gros morceau de bois. C'etait un bois special. II le travaillait avec la hache et un couteau. Des fois ca prenait deux ou trois mois pour en faire un. J'ai toujours appris sur cette sorte de rouet. C'est bien fait, une belle forme. Did you teach your children to card and spin? Bien non. J'ai pas en I'occasion par'e que dans ce temps • lH ca commencait a s'en aller ces affaires ll. II commencait a y avoir des habits des magasins. Puis j'a? vais beaucoup trop d'ouvrage; j'avais une grande famille, Les enfants etaient mala- des, J'avais pas le temps de montrer, Qa se faisait pas trop dans ce temps-lk, Ca commencait a diminuer, ' J'airaais beaucoup ga faire du metier filer et arranger la laine. Je regrettais de voir 'a disparaitre plus que les enfants purent profiter de' affaires de nos ancttres. lis ont commence un musee ici puis j'aimais de leur enseigner ca. lis aimaient tr's cela. C'etait beaucoup convenable de rencontrer du monde etranger. Our thanks to Luce Mari Boudreau of Che? ticamp, Eveline MacLeod of South Haven' and Josie MacDonald of Skir Dhu, for help in preparing this article. Cape Smokey Recreation Center Skiing. Chairlift 4,000 Feet. Cafeteria. Licensed Lounge. Dining Room. Discoteque. Ski and Gift Shop. Accomodations from December 20th. Ingonish, Cape Breton, Nova Scotia
Cape Breton's Magazine
  View this article in PDF format Print article



Adobe Acrobat Reader is required to the PDF version of this content. Click here to download and install the Acrobat plugin
Acrobat Reader Download