Cape Breton's Magazine

> Issue 14 > Page 15 - Sophie Deveau: "Le Conte du Fou"

Page 15 - Sophie Deveau: "Le Conte du Fou"

Published by Ronald Caplan on 1976/8/1 (950 reads)
 

Sophie Deveau="Le Conte du Fou" II y avait une fois il avait un garcon. II etait pas fin, il disait tout si l*en- vers ce qu'il disait. Un jour il avait rest' a la raaison pis sa raere eile etait sortie, eile avait et' au magasin. Eile dit: "Ceux-la qui collectent les taxes ben ils allont venir it la maison, ben," eile dit, "va pas leur dire que nous avons de 1?argent parcequ'ils nous feront payer nos taxes." "Oh," il dit, "non non non, j'leur dirai pas, j'leur dirai pas." "Ben," eile dit, "toi tu regardes le diner." II dit, "Oui, oui, j'ferai at? tention." CSi, eile etait pas partie que voila le taxer. II dit: "J*ai venu pour collecter les taxes. Avez-vous de 1??argent?" "Oh oui, j?avons d'l'argent, surement j??avons d'l'argent." "Oui? Ben ovl est-ce qu'il est?" "Ben, il est dans la can au dessus du po'le." "Bien." II fut pour aller le chercher la can qu?avait d'l'argent de? dans. II te monte sur un gros chaudron, un gros chaudron de fer qu'y avait sur le poele. II tombe, il s'tue. Quoi qu'on va faire de ca? Ah on va voir. "Ah," il dit, "j'vas I'enterrer. J'vas I'enterrer dans le jardin." Quand sa mere est arrivee, eile dit, "Ben, qu'est-ce que t'as fait." "Ben," il dit, "II a venu le collecteur de taxes, pis j'ai dit qu'j'avons d'l'argent au dessus dans le can, il a tombe, pis il s'a tue. Alors j'l'ai enterre dans le jardin." "Oh, ben," eile dit, "ils allont venir les autres, pis ils allont deraander ou est-ce qu'il est passe, ou est-ce qu'il est, hein?" "Ben," il dit, "j'vais aller le desenterrer, pis je I'mettrai ail- leurs." "Ah, oui," eile dit, "va 1'met? tre dans le bois, personne ne va le trou? ver." II dit, "Pis, j'vais mettre notre vache qu'a pass4 la semaine passee a sa place." Les horames viennent pis il leur dit ca qui s'est passe: "Oui," qu'y dit, "pis j'l'ai enterre dans le jardin." "Ben, viens nous montrer," qu'ils disent les homraes. lis vont pis ils retirent la terre, ils regardent. "Mais," ils disent, "Eile a des comes, lui il 1??avait pas There was a time when finding value was simply a case of the more you paid the more you got. Easy ' Now, when few things are inexpensive, and so many things look alike, you have to look a little further to find good value in fine clothing 5' #1CB|In When a garment carries the BROnCRS label it means you're getting the world's finest fabrics. Absolute quality control. A total understanding of your expectations, and a solid commitment to fulfill them. Our name means value. And now, more than ever, it's worth looking for* even if you have to look a litde further. It does measure up. I OEMin 303 Charlotte Street Sydney CAPB BRETON'S MAGAZIWB/15
Cape Breton's Magazine
  View this article in PDF format Print article



Adobe Acrobat Reader is required to the PDF version of this content. Click here to download and install the Acrobat plugin
Acrobat Reader Download