Cape Breton's Magazine

> Issue 23 > Inside Front Cover - Lubie Chiasson Tells Acadian Jokes

Inside Front Cover - Lubie Chiasson Tells Acadian Jokes

Published by Ronald Caplan on 1979/8/1 (1429 reads)
 

Lubie Chiasson Tells Acadian Jokes filles IsL, mais a* dit auriez une chance. >'tet bi'n vous The Two Fools Astheure la j'va's vous center ein histoire. C'est coumme une joke, bi'n ch'cre ben qu' c'est une joke parce 9a pas d'arret pan- toute, mais anyway... Une fois y' avait une femme, ein t'a veuve, p'is alle avait deux garcons, p'is i' I'e"- tiont comme moue', i' 1'etiont pas trop bright la, t' sais. P'is i' commenQiont a vieillizit, vieillissant. My God, une jour? nee la mere yeu' dit; • Vous devriez faire queu'qu'chose...Vous devriez assayer a vous marier... • Mais, i' dirent, nous marier savons pas que c'est qu* 9a nous marier. Bon. P'is 1'autre bord du chemin, y' avait deux filles. • Mais, a' dit. si vous alliez voir les P'is ces deux gar9ons-la, ces deux fous-la moue" que j'appolle, p'is i' aviont d'l*ar? gent, tu sais, i' aviont d'l'argent, fa fait que mais i' dirent: • Mais savons pas quoi yeu' dire, quoi faire. Sa mere yeu' dit: • Allez-y c' souere, a', dit, allez-y p'is entrez, p'is disez yeu' bonsouere, p'is apres...p'is... Ah bi'n, s' changirent tous les deux; la partirent. Tirent la porte, i' rentrirent, yeu' dirent "bonsouere" p'is apres, p'is ferment la porte, p'is s'envierent. Mais la a yeu' dit: • Comment c'que vous en avez parle par la? • Ah bi'n z'aviont bi'n parle... • Ah, que' vous avez fait? • Ah, bi'n j'rentrit, p'is dit "bonsouere" p'is savons en venus. • Ah, mais a' dit, c'est pas d'mlme faut que vous faisiez. A' dit: r'tournez demain au souere, p'is a' dit rentrez p'is restez la. P'is a' dit dans la soueree, bi'n vous yeu| tirez des p'tits bois, tu sais, des p'tits bois aux filles, pour les simuser. O.K. Mais zeux comprirent autrement. Le lendemain faullait qu'i'labourirent, tu sais dans 1'champ, qu'i'labourirent. Y' en a ein qui dit a 1'autre: • Toa laboure, moa j'vas faire des bois. Y'avait un pil6 de vieilles lisses 15., coupait des bois ' peu prds longs de meme la, a' peu prds londjeur de po'le. II en fit deux charges amarre'es comme i' faut avec du cordage, p'is IS. 1' souere i' s'changirent, p'is partirent avec chacun leu bois IS. a cote' d'zeuz. Bon. I' dirent "Alio." Ce fut pas longtemps, y' en a noNTTNimn on pap.k ??
Cape Breton's Magazine
  View this article in PDF format Print article



Adobe Acrobat Reader is required to the PDF version of this content. Click here to download and install the Acrobat plugin
Acrobat Reader Download